Armé ou non ?

13177880_10154117872898890_3306595245558969094_n

J’ai décidé d’écrire cet article après avoir posté cette image sur Facebook et avoir demandé : « Qu’en pensez-vous ? » Voici mon point de vue personnel. Bonne lecture.

Le sujet de la défense personnelle, en particulier lorsqu’on y inclut les armes à feu peut être un sujet sensible. Pour un certains nombres de raisons, beaucoup de gens réagissent de façon émotionnelle sur ce thème. Entre ceux qui militent pour les armes et ceux qui militent contre, les débats sont souvent enflammés. Mon objectif ici n’est pas de faire de la « politique » ou de juger un partie ou l’autre mais de réfléchir d’un point de vue individuel à ce qu’il y a de mieux pour ma propre sécurité et celle de ma famille en restant connecté aux réalités du monde dans lequel on vit aujourd’hui.

Avant toute chose, il est essentiel de garder à l’esprit que notre PERCEPTION du « monde » est liée à nos CROYANCES. William James, le père de la psychologie moderne aux E.U. a écrit : « Nos croyances créent notre réalité ». Et nos opinions, croyances et convictions s’appuient sur ce que Tony Robbins, spécialisé dans le domaine du développement personnel et en PNL, appelle nos « REFERENCES » allant de l’éducation que nous avons reçue aux expériences passées en passant par nos modèles, notre environnement, ou simplement notre propre imagination. Ceci est fondamental à comprendre car si nos REFERENCES sont erronées, nos CROYANCES le seront aussi et notre PERCEPTION du « monde » sera faussée ou « hors réalité ».

Les VALEURS qui sont les nôtres ont un rôle également important sur notre vision du monde et nos comportements. Nos valeurs agissent comme une boussole influençant la direction que prend notre vie. Si la valeur « liberté » par exemple est plus importante que la valeur « sécurité » à vos yeux, vous n’aborderai pas l’existence de la même façon que quelqu’un pour qui la « sécurité » est plus importante que la « liberté » et bien sûr vos valeurs vont également influencer vos jugements. C’est pourquoi le débat du POUR ou CONTRE les armes à feu est délicat puisque chacun entre dans la conversation avec ses propres CROYANCES sur le sujet et également avec des VALEURS différentes. Aussi lorsque je vous pose la question suivante : QU’EN PENSEZ-VOUS ? Vos réponses me permettent de découvrir vos croyances et vos valeurs.

Prenons par exemple, le commentaire de Willy : « c’est une connerie si un mec te braques tu as pas le temps de sortir la tienne alors il vaut mieux prier et calmer le jeux… » C’est l’idée que Willy se fait d’une agression avec une arme à feu. C’est ce qu’il CROIT. C’est pourquoi, je ne vais pas ici juger son commentaire. Je vais simplement tenter d’y apporter de nouvelles REFERENCES qui le feront peut-être changer d’avis ou voir les choses sous un angle différent.

Voilà mon point de vue personnel : Répondre à la violence par la violence est RAREMENT la solution, je vous l’accorde… mais il y a des situations (et des individus) qui ne nous laissent simplement pas d’autres choix. Ceci n’est pas une croyance, c’est un FAIT. Lorsque des terroristes entrent dans une salle de spectacle et ouvrent le feu sur la foule, calmer le jeu comme le dit Willy n’est plus envisageable. Il est trop tard. J’ai conscience que cela peut sembler être un exemple extrême pour certaines personnes mais c’est la même chose avec un prédateur sexuel pris sous le coup d’une pulsion : la victime choisie ne pourra pas négocier. Soit elle subie et se fait violer, soit elle « COMBAT » pour sauver sa peau.

Toutefois la partie la plus importante dans le commentaire de Willy est celle-ci : « c’est une connerie si un mec te braques tu as pas le temps de sortir la tienne… » D’ailleurs Ladie Oscar dit à peu de choses près la même chose lorsqu’elle écrit : « Je pense que avec ou sans armes nous sommes tous égaux lorsqu’un pistolet et pointer sur vous pas le temps de répliquer surtout si la personne en face de vous est décidé à tirer (non aux armes !!) » Peut être est-ce lié à une expérience que Willy et Ladie Oscar ont vécu, ou un évènement qu’on leur a relaté, ou simplement cela vient de l’idée qu’ils se font de la scène d’un criminel qui braque sa victime avec une arme.

Peu importe ce qui a façonné les CROYANCES de Willy et Ladie Oscar, mon expérience personnelle et mes recherches montrent qu’avoir une arme permet d’équilibrer ses chances face à un individu ou plusieurs individus armés. Et même si on n’a pas l’arme dans la main au moment de l’attaque, il reste possible de la déployer pour s’en sortir. Afin de vous prouver cela, voici quelques liens vers la chaine Youtube de FRONT SIGHT, école de formation spécialisée dans le tir et la protection personnelle. Vous y découvrirez actuellement plus de 25 études de cas d’attaques réelles impliquant des armes à feu décryptées en vidéo. Les agressions sont réelles, les armes également et vous vous forgerez ainsi une perception plus juste de ce qui se passe lors d’une agression avec une arme à feu. L’imagination n’a plus sa place ici.

Voici le lien vers une vidéo dans laquelle un agent de police en civil apparemment bien formé et entrainé stoppe un criminel grâce à son arme : https://www.youtube.com/watch?v=E-DfNzJF_gs&list=PLzQdag29CSmYqG3SkfqYzoXN_XCff-gy9&index=25

L’avantage d’une arme à feu est qu’elle peut être très dissuasive dans une situation de self-défense et peut permettre de stopper l’agresseur sans le blesser et vous éviter de gros problèmes comme vous pourrez le voir sur cette vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=qhrsZy2sHRs&index=24&list=PLzQdag29CSmYqG3SkfqYzoXN_XCff-gy9

En regardant ces différentes études de cas, vous remarquerez que lorsque la victime a une arme. Cela change tout! Vous verrez également les erreurs que font ceux qui portent et utilisent des armes pour se défendre. Et l’importance d’une bonne formation pour sa propre sécurité et celle des autres. Voici le lien d’une vidéo d’un bijoutier qui se fait braquer dans sa boutique : https://www.youtube.com/watch?v=Ue9JIDNmamk&list=PLzQdag29CSmYqG3SkfqYzoXN_XCff-gy9&index=5

A présent parlons du commentaire de Aral Trainer : « non aux armes quoi qu’il arrive ». Je suis convaincu que la majorité des gens pensent exactement de la même façon. J’aimerais penser comme Aral. J’aimerai qu’il n’y ait pas d’armes dans ce monde. Malheureusement ceci est utopique. Cela n’arrivera pas. Dans son livre « Tout ce qu’il ne faut pas dire » Bertrand Soubelet, général de corps d’armée, directeur des Opérations et de l’Emploi de la gendarmerie écrit : « Le 14 février 2012, une banale affaire nous conduit à démanteler un puissant réseau de trafic d’armes. « … » Plusieurs centaines d’armes ont transité par ces réseaux vers le territoire français depuis plusieurs années. « … » Le butin est d’une importance colossale : des kalachnikovs des fusils d’assaut tchécoslovaques Vz 58, des pistolets tchécoslovaques CZ 75, des pistolets mitrailleurs tchèques Skorpion. Nous avons pu prouver que certaines armes ayant servi à des braquages et à des homicides, en particulier dans le sud-est de la France, avaient transité par cette filière. »

Ceci ne s’est pas passé aux Etats-Unis mais en France. Cela ne nous laisse plus que deux choix : Faire comme si cette réalité de l’existence des armes à feu n’existait pas et continuer d’affirmer : « non aux armes quoi qu’il arrive… » en espérant alors de ne jamais devenir la cible d’un prédateur, d’un criminel ou de terroristes… Ou bien faire avec la réalité telle qu’elle est même si elle ne nous plait pas, et apprendre comment faire face à des individus armés en apprenant nous même comment utiliser les armes qu’ils emploient.

D’ailleurs, la première chose que nous apprenons aux femmes qui viennent dans nos cours de self-défense n’est pas d’apprendre à donner des coups de poings et des coups de pieds mais à utiliser une arme (arme à feu, couteau, armes improvisées) pour leur propre défense personnelle, et voici pourquoi : https://www.youtube.com/watch?v=tM7JS2UhFf0&list=PLzQdag29CSmYqG3SkfqYzoXN_XCff-gy9&index=22

Permettez-moi d’aller encore un peu plus loin dans ma réflexion concernant les armes : celles-ci ne sont pas le problème, ou si vous préférez que je mette un peu plus de nuances, elles ne sont pas le plus gros du problème. En effet, prenez un pistolet ou un fusil d’assaut, ce ne sont que des OBJETS INERTES. Posez-les sur une table devant vous et vous verrez qu’une arme ne fonctionne pas seule. Il faut un OPERATEUR. Dans ce sens le problème n’est pas l’arme en elle même mais celui qui l’utilise. L’arme n’est qu’un outil. Bien évidemment, les armes ont été développées pour blesser ou tuer plus facilement qu’à mains nues, je suis d’accord avec vous. Mais même si toutes les armes venaient à disparaitre, (encore une fois, je l’aimerais moi aussi), vous ne pourriez pas retirer les intentions malveillantes de ceux qui les utilisent. Même si vous arriviez à enlever l’outil, vous ne pourriez enlever la volonté de nuire des criminels et des terroristes. Enlevez les armes à feu, ils utiliseront des couteaux, enlevez les couteaux, ils utiliseront des bâtons, enlevez les bâtons, ils utiliseront ce qu’ils trouveront dans leur environnement comme une simple bouteille en verre, un tire-bouchon, un tournevis, ou vous agresseront à mains nues.

Le problème est qu’il y aura TOUJOURS des individus malveillants et il y aura TOUJOURS des armes. Et ceux-ci les exploiteront pour atteindre leurs objectifs plus rapidement et facilement. C’est un FAIT. Vous ne pouvez pas le nier et vous devez COMPOSER avec. Si les criminels agressaient leurs victimes à mains nues, vous défendre à mains nues serait peut-être possible bien que difficile sans une formation réaliste en self-défense. Mais le fait qu’ils utilisent des armes ne vous laissent pratiquement aucune chance si vous n’êtes pas vous aussi armé.

Et c’est probablement l’étape la plus difficile à franchir pour certaines personnes. En particulier lorsque je lis le commentaire de Ladie Oscar qui écrit : « je ne veux pas apprendre à mes enfants que la meilleure défense, c’est la violence. » Encore une fois l’intention est positive et il faut apprendre à nos enfants à communiquer, négocier pour désamorcer les conflits. Il faut apprendre à nos enfants à se contrôler, à faire preuve de ce que nous appelons aujourd’hui l’intelligence émotionnelle. Et il faut apprendre à nos enfants que répondre à la violence par la violence est RAREMENT la solution… Mais RAEMENT ne veut pas dire JAMAIS… Il y a des situations où l’utilisation de la violence devient la seule option. Et les enfants doivent le savoir eux-aussi afin de ne pas devenir de futurs victimes à l’école et plus tard dans leur vie en d’adultes.

Un instructeur de Krav-Maga que j’ai eu le plaisir de former et qui est à présent également instructeur de Protection Personnelle Reality-Based (il se reconnaitra) m’a raconté qu’un soir sa petit fille est entrée de l’école avec des traces autour du cou. D’autres enfants l’avaient forcé à jouer au jeu du foulard. Il l’a alors immédiatement emmené à l’un de ses cours de self-défense et lui a appris comment réagir si un autre enfant tentait de l’étrangler avec un foulard. Peu de temps après, la scène s’est reproduite. Cette fois-ci, elle ne s’est pas laissée faire et à frapper l’autre enfant qui voulait l’étrangler avec le foulard. Que s’est-il passé ensuite ? Elle a été punie par la maitresse. Tant que les adultes réagiront comme cette maitresse, nous continuerons d’élever des enfants qui deviendront des victimes. Voulez-vous que vos enfants deviennent des victimes ? Je ne le crois pas. Pour commencer, assurez-vous de ne pas être une victime vous même. Et cela commence par modifier votre façon de penser. Cela commence par modifier vos CROYANCES et peut-être revoir vos VALEURS.

Comprenez d’ailleurs que la violence elle même n’est qu’un outil. Lors des attentats de novembre dernier, les terroristes ont utilisé la violence (et des armes) pour tuer des civils qui n’avaient rien demandé. D’un autre côté, les forces de l’ordre ont elles aussi utilisées la violence (et des armes) pour sauver des vies. La violence est un outil qui peut faire beaucoup de mal mais dans certains cas, la violence est l’ultime option pour mettre fin à la violence.

Aussi, je comprends totalement les paroles de cet agent de police New-Yorkais. A me lire, vous pourriez croire que j’essaie de vous retourner le cerveau pour que vous deveniez PRO-ARMES. Absolument pas. Encore une fois, je ne fais pas de politique. Je m’interroge sur ce qu’il y a de mieux pour ma propre sécurité et celle de ma famille. Je ne suis donc pas en train de dire que chaque citoyen devrait être armé pour se défendre. Et ceci pour deux raisons :

La première est tout simplement parce que l’arme n’est qu’un outil est qu’il est inutile sans la bonne « MENTALITE » et les « COMPETENCES » pour l’utiliser. Et deuxièmement parce que la plus grande partie des gens n’auront jamais la bonne MENTALITE, et se comporteront toujours en victime. Ce n’est pas moi qui le dit mais le Lieutenant Colonel Dave Grossman dans son livre On Combat. Pour en savoir plus, vous pouvez cliquer sur le lien suivant : http://www.killology.com/sheep_dog.htm

Développer la bonne mentalité reste toutefois possible pour ceux qui le souhaitent avec un entrainement en self-défense basé sur la réalité. Un entrainement qui inclut les armes à feu et vous apprend à utiliser l’arme correctement pour votre propre sécurité et celle des autres. Nous voyons trop souvent des accidents liés, non pas à l’arme elle même (c’est un objet inerte), mais à l’incompétence de ceux qui les possèdent. Donc non, je ne suis pas en train de dire qu’il faut armer toute la population mais si les adultes responsables, équilibrés, qui ont la juste mentalité et qui sont formés pouvaient avoir une arme, ils pourraient se défendre plus efficacement.

Voici une dernière vidéo de FRONT SIGHT qui résumé tout ce qui a été dit dans ce post : un agent de sécurité qui met en fuite 3 braqueurs en quelques secondes grâce à son arme à feu mais surtout son état d’esprit et ses compétences : https://www.youtube.com/watch?v=dECe3LPC9MQ&index=23&list=PLzQdag29CSmYqG3SkfqYzoXN_XCff-gy9

Soyez une Cible Dure.

Christophe Besse

Directeur du système de Protection Personnelle Reality-Based en Europe Francophone et Président de l’International Jim Wagner Reality-Based Personal Protection Association

Ce contenu a été publié dans Survie face au crime. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.